Colloque art, culture et prison, les 29 et 30 novembre 2017 à Paris

Un colloque « Culture, art et prison » se tiendra les 29 et 30 novembre 2017 au Musée national d’histoire de l’immigration, à Paris.

Il est organisé avec le soutien de Audencia Business School, le ministère de la Culture, le ministère de la Justice et le Palais de la porte Dorée (Musée de l’Histoire de l’immigration)

Les interventions seront assurées par des chercheurs, artistes et professionnels de la culture et de la justice afin d’explorer le sujet des projets artistiques et culturels en détention.
palais-de-la-porte-doree
Au programme :Ajustement des mondes (mercredi 29 novembre)

  • Les musées, les oeuvres et les prisons ;
  • Des traces et des hommes : imaginaires du Château de Selles au musée des beaux-arts de Cambrai. Une exposition expérience de décentrement scientifique ;
  • Des détenus « artistes » : expériences d’exposition en maison centrale au croisement de deux institutions distantes ;

Expériences carcérales, expériences culturelles(mercredi 29 novembre)

  • La prison dans la bande-dessinée ;
  • La presse pénale en France et aux États-Unis : des histoires contrastées ;
  • « C’est comme être un écrivain empêché ». Modalités de conduite d’un projet littéraire collectif en univers carcéral ;
  • Écrits de prison : un imaginaire de l’enfermement ;
  • La pratique musicale collective : une socialisation sans mot ; 
  • Du centre pénitentiaire au Festival d’Avignon : un atelier théâtral pour remettre les détenus dans un temps social ;
  • Médiation culturelle et lutte contre les préjugés en milieu pénitentiaire. Retour sur la diffusion de l’exposition itinérante Frontières dans 6 centres pénitentiaires franciliens ;

Politiques et représentations sociales(jeudi 30 novembre)

  • La politique d’accès à la lecture en établissements pénitentiaires, 1981-1996 ;
  • L’expérience artistique dedans-dehors : De l’espace-projet à l’expérimentation de transformations sociales ;
  • Diversité des normes et autonomie des agents : des projets pour qui ? Des projets pour quoi faire ? ;
  • (Re)travailler l’image de l’autre et l’image de soi : quête d’une identité -L’exemple du projet patrimoine et photographie 1001 portes et fenêtres avec l’abbaye de Fontevraud ;
  • « Soigner » les parloirs. L’art au coeur de l’intimité carcérale ;
  • L’art d’être en résidence et ses enjeux au sein de l’institution pénitentiaire même, à l’endroit de la formation du métier et des images, l’Énap.

Le programme détaillé est téléchargeable.

Ce colloque est ouvert sur réservation obligatoire en ligne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s