Les bibliothèques municipales de Châlons-en-Champagne et les publics éloignés ou empêchés.

Les bibliothèques municipales de Châlons-en-Champagne ont mis en place plusieurs partenariats avec des structures accueillant des publics éloignés ou empêchés.

C’est ainsi que depuis 2002, une convention existe entre le réseau des bibliothèques et l’Etablissement Public de Santé Mentale de la Marne (EPSMM). Elle comporte plusieurs volets dont la possibilité pour les bibliothécaires de se déplacer dans une ou plusieurs unités pour proposer des animations (lectures, ateliers, etc.).

pierrebriquet-b5ce7

L’atelier-discussion au sein de l’Unité pour Malades Difficiles (UMD) de l’hôpital s’est mis en place en 2012. Il existe  toujours aujourd’hui et constitue le socle de notre partenariat avec l’unité. C’est grâce aux liens solides établis entre nos deux structures à travers cette action que nous avons pu, par la suite, développer ce partenariat et coconstruire d’autres projets enrichissants.

Fonctionnement des ateliers-discussions :

Six fois par an, de septembre à juin, deux bibliothécaires se déplacent avec une ou deux malles de documents issus de nos collections pour échanger avec les patients et les encadrants sur une thématique. Ces ateliers durent près de 1h30 et environ 10 patients et 5 encadrants participent à la séance. A la fin de l’atelier, les patients peuvent, s’ils le souhaitent, emprunter des documents.

Les objectifs principaux de cette action :

Susciter le goût de la lecture pour les patients et leur ouvrir une fenêtre sur l’extérieur. L’adhésion des patients est très forte. Les bibliothécaires sont connus et attendus. L’interaction avec le public est au cœur de cette action.  

Choix des thématiques :

Elles sont souvent en lien avec le programme de l’action culturelle du réseau des bibliothèques municipales (le cirque, la bande dessinée, etc.) ou un évènement national (la fête du court métrage notamment). Le but est de favoriser le lien entre l’extérieur et l’intérieur de l’établissement. Les thèmes sont parfois liés à l’actualité, par exemple, les calendriers pour le nouvel an ou l’anniversaire de naissance ou de mort d’un artiste.

Cette action s’est améliorée au fur et à mesure grâce au fort investissement des professionnels de l’UMD. Avant l’atelier, chaque thématique est présentée aux référents de l’unité. Ces derniers sont disponibles pour répondre à nos questionnements afin d’adapter au mieux le contenu au public. Par ailleurs, depuis un an, les professionnels préparent en amont chaque thématique avec les patients, ce qui leur permet de contribuer à la construction de la séance. La continuité entre nos interventions et la vie de l’établissement est ainsi renforcée.

2018-2019 sera la 7e saison des ateliers-discussions !

Témoignage de Maéva Dubosc, coordinatrice des actions pour les publics éloignés et empêchés dans les bibliothèques municipales de la ville de Châlons-en-Champagne.

Maeva Dubosc sera présente pour la journée d’étude organisée le 15 octobre 2018 : Droits culturels et publics empéchés

Publicités

Voyage dans les coulisses des rencontres en milieu carcéral — 68 PREMIERES FOIS

« Le volet prison, ça se passe comment ? Il y a quoi avant les merveilleux textes des auteurs ? Comment cela s’organise ? On aimerait en savoir plus… » Comment ne pas satisfaire de si jolies curiosités ? Voici donc un voyage dans les coulisses de ce volet plus discret mais non moins essentiel des 68 premières fois. 2016 […]

via Voyage dans les coulisses des rencontres en milieu carcéral — 68 PREMIERES FOIS

USA : Livres interdits en prison, les détenus devront payer pour lire

Article complet à retrouver sur : Actualitté

Des prisonniers privés de livres ? L’administration pénitentiaire de Pennsylvanie prévoit d’interdire l’envoi d’ouvrages, sous prétexte qu’ils alimentent le trafic de drogue. Et dans le même temps, le Pennsylvania’s Department of Corrections entend vendre son service d’ebooks. Ouch.

3523924053_33db67a60e_z

Le DOC est formel : les livres gratuitement envoyés aux prisonniers sont « une voie majeure pour la drogue » dans les prisons. Aussi, un système de contrôle sera mis en place, interdisant l’accès à des ouvrages papier, pour basculer vers un système entièrement numérique. Ce dernier est facturé 150 $ pour l’achat d’une tablette bas de gamme, et 3 $ chargés supplémentaires pour un ebook…

Article complet :  Actualitté

 

 

Edition de textes : Faîtes des mots en prison aux éditions Le temps des cerises

Un ouvrage a été publié par Le Temps des cerises réunit une quarantaine de créations littéraires issues d’ateliers d’écriture individuels et collectifs organisés dans le cadre de Faites des mots en prison 2017 dans les établissements pénitentiaires en France et outre-mer.

Martine KONORSKI, auteure de poésie, a été présidente du jury qui a sélectionné les textes publiés. Retrouvez ci-dessous un extrait de la préface qu’elle a rédigé :

« Préface

Les textes de cette première publication de « Faites des mots en prison » sont riches, foisonnants, régionaux parfois, remplis d’images, de rêveries, d’humour, d’absurde, d’utopie aussi. Sur le thème « Voyages », ces poèmes, écrits en prison, dans cet ailleurs de l’espace et du temps, par des hommes et des femmes qui ont fait le choix d’écrire seuls, à plusieurs ou dans le cadre d’ateliers d’écriture montrent la diversité culturelle ouverte par le champ poétique qui fait œuvre de création littéraire ; encre coulée sur la feuille, paroles enroulées dans les notes de musique, dessin, images filmées et clip vidéo aussi.

« À l’écrivain toutes les formes de la création ! » écrivait Balzac. La créativité a été au rendez-vous pour cette édition 2017 du concours…. »

Journée d’étude : Droits culturels et publics empêchés le 15 octobre 2018

L’Association des Bibliothécaires de France et la commission bibliothèques de prisons et d’hôpitaux ont le plaisir de vous convier à assister à la journée d’étude organisée le lundi 15 octobre 2018 :

Droits culturels et publics empêchés

Cette journée traitera de l’accès au livre et à la lecture pour les publics empêchés en prison et à l’hôpital à travers des conférences, des témoignages et des exemples concrets d’actions sur les territoires.

entete_je_151018

Retrouvez-nous lundi 15 octobre dans l’amphithéâtre Vilmer de l’Hôpital Robert Debré , 48 Boulevard Sérurier Paris 19e.

Pour découvrir le programme passionnant, dense et complet et pour vous inscrire, rendez-vous sur la page du site de l’ABf :

https://www.abf.asso.fr/5/181/768/ABF/droits-culturels-et-publics-empeches

Pour vous y rendre :

l’Hôpital Robert Debré

48 Boulevard Sérurier Paris

M° Porte des Lilas ligne 11 ou Ligne 7 bis : Porte du Pré Saint-Gervais ou Tram 3B arrêt Hôpital R. Debré

Histoires vraies du dedans Tome 2

Découvrez le second volume des Histoires vraies du dedans, ouvrage édité par l’ARL Paca dans le cadre de la mission Justice/Culture qui lui a été confiée.

L’Agence Régionale du Livre PACA s’est associée à Histoires vraies de la Méditerranée pour proposer une action culturelle en milieu carcéral. Nous avions proposé un article à ce sujet que vous pouvez retrouver ici.

https://www.livre-paca.org/

 

 

Visite à la maison d’arrêt du Mans – par Maëlle Guillaud

Dans le cadre du prix (et de l’aventure) des 68 premières fois,   Maëlle Guillaud est venue à la rencontre des détenus de la maison d’arrêt du Mans le 23 novembre 2017, pour une discussion autour de son premier roman suivie d’un atelier d’écriture. Elle nous livre ici ses impressions sur une journée qui devrait rester longtemps imprimée dans sa mémoire. Attention, texte fort. 

« Surtout ne pleurez pas. C’est une émotion qu’ils ne comprennent pas. » Pleurer ? Mais pourquoi ? Dans quelques heures, je vais les rencontrer. Eux, dont j’imagine la vie à travers le prisme de préjugés ridicules. Eux, à qui je redoute de parler d’enfermement. Comment oser utiliser la métaphore de la cage en verre pour évoquer la vie de mon héroïne dans son couvent sans tomber dans l’indécence? Enfermement psychologique versus enfermement mental. L’idée me sert d’armure, me voilà parée. J’ignore en me dirigeant vers la gare, qu’ils ne m’en laisseront pas le temps…

Maëlle Guillaud est l’auteur de Lucie ou la vocationet d’ Une famille française aux Éditions Héloïse d’Ormesson.

(intégralité du texte Maelle Guillaud à la Masion d’arrêt du Mans et à retrouver ici aussi)

Retrouvez d’autres témoignages sur le site 68 premières fois